Top
Vaches-laitières-de-nos-producteurs

Que l’on soit amateur de bonne viande, de fromage ou tout simplement amoureux/se de la nature il y a des races de vaches laitières qui sont incontournables et dont vous entendrez très souvent parler. Très répandue en France, la vache est l’un des animaux le plus présent dans nos campagnes et nos élevages français…

Mais parlons aujourd’hui de vaches laitières… Il existe une multitude de races… Que ce soit au niveau de la qualité du lait, du rendement par vache, du mode de vie ou encore du type de lait, chacune des races de vaches laitières présente ses particularités.

Dans cet article, nous nous pencherons sur trois races de vaches laitières : La Prim’holstein la référence en matière de production laitière, la Montbéliarde, qui est un croisement entre des races Suisses et françaises, et la vache Normande.

La Prim’holstein

La Prim’holstein est la race bovine laitière par excellence ! Cette vache française descend de la Holstein néerlandaise. Elle représente 30% du cheptel français et produit à elle seule 80% de la production laitière dans l’hexagone. On la retrouve un peu partout dans le monde sous différents noms selon les pays. La Prim’holstein est présente dans plusieurs troupeaux des éleveurs d’Alsace Lait.

Archétype de la vache, on la reconnait à sa robe à pie noire (blanche avec des tâches noires). De plus c’est une vache particulièrement grande, en moyenne 1,45m de hauteur.

vaches laitières Prim'holstein

La vache Montbéliarde

La Montbéliarde est une race de vache issue d’un croisement entre la Fribourgeoise pie-rouge, race blanche tachetée de noir originaire de Suisse, disparue aujourd’hui, et la Fémeline, originaire de Franche-Comté. La rencontre entre ces deux races eut lieu au 18ème siècle, lors de l’expulsion de chrétiens Mennonites du canton de Berne. Les Mennonites s’exilèrent alors en Franche-Comté avec leurs troupeaux, permettant la fécondation par les taureaux locaux.

Deuxième vache laitière de France, la Montbéliarde est à l’origine de la confection de nombreux fromages d’appellation d’origine contrôlée (AOC), comme le reblochon, le comté ou encore l’abondance.
La Montbéliarde est bien adaptée au climat des montagnes. Sa physionomie lui permet de supporter de longues marches ainsi que d’être à l’aise dans des pâturages en pente. C’est aussi une race qui supporte aisément le changement de climat. Nous en exportons en Algérie dès le début du 20ème siècle. Nous retrouvons une fois de plus cette race de vaches dans plusieurs troupeaux d’éleveurs Alsace Lait.

 

vaches laitières montbéliardes

La vache Normande

La vache Normande est, comme son nom l’indique, originaire des pâturages de Normandie. Elle se reconnaît à sa robe blanche, agrémentée de taches brunes ou noires.

Si la Normande est réputée pour offrir un lait de qualité supérieure, la quantité de lait qu’elle est produit n’en est pas moins impressionnante. Pour un animal, on estime le potentiel moyen de production de lait à 7 300kg de lait par an. Le lait de cette vache est également utilisé dans de nombreux fromages, comme le fameux Camembert de Normandie.

La Normande n’est pas qu’une vache laitière : elle est aussi appréciée pour ses qualités bouchères.

C’est également l’un des bovins les plus exportés dans le monde. La vache Normande s’habituant aisément aux conditions climatiques dans laquelle elle vit. Nous en retrouve au Brésil, au Japon, aux États-Unis, et même en Colombie qui est le 2ème pays détenteur de vaches Normandes.

vaches laitières normandes

Vous l’aurez donc comprit chaque vache à ses caractéristiques d’une part mais, de plus, chacune répond à une vocation particulière. Découvrez le quotidien d’un de nos éleveurs depuis de nombreuses années…