Top
Les etapes de la transformation laitiere
Les laiteries centralisent et transforment le lait en l’achetant aux éleveurs de vaches laitières. Elles prennent en charge en totalité les différentes étapes de la transformation laitière avant qu’il n’arrive chez le commerçant, pour finir sur les tables de nos cuisines. Elles se doivent de répondre à des règles d’hygiène précises, des normes européennes très strictes, pour proposer des produits de qualité gustative optimale et une traçabilité irréprochable.

La traite

En tant que coopérative agricole laitière, la traite est bien la première étape de la transformation laitière. Nos agriculteurs, spécialisés dans l’élevage de vaches laitières, délivrent chaque année des millions de litres de lait. Nos camions citernes isothermes protègent le lait encore fragile et l’achemine dans un temps très restreint vers la laiterie.

camion citerne Alsace Lait -min
La protection du consommateur

A son arrivée en laiterie, le lait fait l’objet d’analyses drastiques pour écarter tout risque de contamination, puis il est pasteurisé ou stérilisé. La fabrication des produits laitiers, telle qu’elle est effectuée en France, vous garantit un produit sain.

La pasteurisation

Le lait cru est stocké dans d’énormes citernes (ou tanks) pour être pasteurisé afin de supprimer les bactéries indésirables. On le chauffe précisément à 71,7°C pendant quinze secondes (procédé dénommé HTST). Puis il est réfrigéré autour de 3 à 4° pour stopper la prolifération des germes restants. Ce traitement thermique est utilisé pour la fabrication des produits laitiers frais

La transformation laitière se poursuit ensuite par l’écrémage

C’est l’écrémeuse qui fait le travail en faisant tourner le liquide à très vive allure pour séparer la crème. On obtient ainsi soit du lait entier à 3,5 % de matière grasse, soit du demi-écrémé de 1,5 % à 1,8 de M.G. ou de l’écrémé sans matière grasse. Vous les reconnaissez en magasin par la couleur de leur emballage (dans l’ordre : brique rouge, bleue ou verte).

la transformation laitiere -min

La stérilisation UHT (Ultra Haute Température)

C’est la dernière étape de la transformation laitière. On stérilise en chauffant à la vapeur d’eau ; la température doit atteindre 140°C pendant 2 secondes. C’est plus rapide que la pasteurisation et tous les micro-organismes sont, cette fois-ci, éliminés. La stérilisation est utilisée dans le cadre de la fabrication des briques de lait longue conservation également appelé lait UHT

Le beurre

Bien que nous n’en fabriquions pas, la laiterie est aussi en charge de la traçabilité et de la fabrication du beurre.

Pour faire du beurre, on bat fortement la crème pour récupérer le babeurre. C’est le barattage. Des petits grains jaunes se forment, ils sont ensuite séparés du babeurre, lavés à l’eau claire, rassemblés, malaxés, pour fabriquer le beurre, produit laitier par excellence.

Si vous avez râté notre article sur les 5 principaux symboles Alsaciens, foncez le lire !