Top
5 symboles incontournables alsaciens
Terre de tradition et d’authenticité, l’Alsace a su se démarquer par une quantité de symboles qui lui ont forgé une identité forte au fil des siècles. Loin d’être une liste exhaustive, ce top 5 des symboles incontournables alsaciens vous présente un pan de sa personnalité si typique.

La cigogne

Ce grand échassier semble être un des symboles les plus emblématiques de la région Alsace. Vivant depuis des siècles à l’état sauvage dans cette région, l’oiseau se reconnaît entre mille avec son plumage blanc et noir et son long bec rouge. Ses proportions exceptionnelles ne peuvent que marquer les esprits. En effet, la cigogne mesure environ 1 mètre de long, pèse en moyenne trois kilos et son envergure peut atteindre jusqu’à 2 mètres. D’où la nécessité pour ce poids lourds de construire un nid conséquent. Garni de branchages, ce dernier pèse approximativement 500 kilos et son diamètre peut s’élever à 1m40. Tout cela noblement perché sur le toit d’un édifice. Une véritable œuvre artistique au cœur de l’Alsace ! On comprend donc aisément la place attribuée à cet oiseau si particulier dans la culture alsacienne. Venant chaque année annoncer la venue prochaine du printemps, la croyance populaire lui attribuait la capacité de porter bonheur à la maison où il avait fait son nid. Quant aux jeunes filles qui voyaient marcher l’oiseau vers elles, elles pouvaient y voir un présage de fiançailles prochaines.

cigognes

La maison à colombage

Emblèmes architecturaux de la région Alsace, ces maisons habillées de bois furent développées au Moyen-Age. Les colombages – des pans de bois qui recouvrent la maison alsacienne de façon si caractéristique – peuvent avoir différentes significations. Le losange serait par exemple censé protéger le contenu de la maison. S’il est barré à l’intérieur, il est alors symbole de fécondité. Quant à la croix de Saint-André, elle assure fécondité et enrichissement.

maison colombages strasbourg-min

La coiffe alsacienne

Les célèbres coiffes sont également un des symboles incontournables alsaciens. Pour l’évoquer, il faut utiliser le pluriel car il existait en réalité divers modèles de coiffe. Elles se différenciaient entre elles par des détails qui indiquaient la religion, le statut marital ou encore le village d’où la jeune femme était originaire. Ce grand nœud noir typique n’était à l’origine qu’un bonnet qui couvrait les cheveux et se nouait avec un ruban.

Le bretzel

Pour les gourmands, le bretzel est sans doute le favori parmi tous les symboles alsaciens. Cette célèbre gourmandise salée nouée en forme de huit peut aussi se décliner en version sucrée, traditionnellement pour le nouvel an. Pour la petite histoire, il faut savoir que dès la fin du XVe siècle, le bretzel apparaît sur les armoiries de la corporation strasbourgeoise des boulangers.

bretzel

Le bibeleskaes

Côté symbole gastronomique, vous vous doutiez bien que l’Alsace était capable de vous en fournir plusieurs ! Avec son nom imprononçable, le bibeleskaes fait partie des symboles incontournables alsaciens. Traduit, ce nom signifie « fromage des poussins » car à l’origine cette préparation était à base de lait caillé, de flocons d’avoine et de flocons de son et elle servait à nourrir les poussins. Aujourd’hui, le bibeleskaes est un met composé de fromage blanc que l’on accompagne traditionnellement de pommes de terre et parfois de jambon cru du pays et d’oignons blancs, le tout assaisonné de ciboulette mais il se consomme également nature, sucré ou sur un lit de fruits.

Bibeleskaes

Et pour vous quels sont les des symboles alsaciens incontournables ?